Cabane forestière de Pré Grandu

Cette cabane, ancien abri de la Résistance, se situe à la lisière de la Réserve des Hauts-Plateaux du Parc naturel régional du Vercors.

A partir de

75,00 €*

Capacité

17 personnes, 2 chambres

Ouverture

Toute l'année

* jusqu’à 8 personnes – 125 € de 9 à 17 personnes.

Ce territoire unique par sa taille – 17.000 hectares – est aujourd’hui la plus vaste réserve terrestre de France. La cabane de Pré Grandu a été reconstruite dans les années 50 mais il reste encore quelques vestiges de l’époque de la Résistance, telles la citerne et l’écurie.

Recommandations

L’eau de la cabane n’est pas potable, prévoir en conséquence.

Au programme

Ces anciennes cabanes forestières sont aménagées dans un confort rustique mais avec toutes les commodités. Situées en pleine nature au milieu de massifs ou en forêt, elles vous ouvrent la porte à toutes les activités de plein air. Au calme absolu, ces petites maisons sont le choix parfait pour vous ressourcer le temps d’un week-end. Entre amis ou en famille, vous allez passer un moment privilégié en tête à tête avec la forêt.

Confort

  • 2 dortoirs de 7 et 10 lits
  • WC écologiques, pas de douches
  • gaz et bois à disposition
  • couverts
  • nécessaire pour cuisiner
  • insert bois
  • sans 220 volts, énergie solaire
  • accueil ânes et chevaux.

Activités

  • balades en forêt
  • VTT
  • équitation.

À voir à proximité

La réserve des Hauts-Plateaux du Parc naturel régional.

Coup de coeur

Pour l’ascencion du Grand Veymont qui se fait au départ de la cabane. Ce coin est un vrai repère à bouquetins, ils sont habitués aux randonneurs et on peut les approcher à 15 m sans problème.

Le mot de l’ONF

Les hébergements de l’Office national des forêts sont gérés d’une manière responsable. Ils se trouvent tous dans des endroits naturels uniques. La préservation et la valorisation de ces environnements sont la raison d’être de l’ONF. Cette démarche a pour objectif principal de faire découvrir la nature, en respectant les écosystèmes, avec la volonté de minimiser l’empreinte écologique du tourisme.

 Téléphone